Archive : décembre

Vélo en Bièvre Isère

Plaidoyer pour se remettre en selle et lâcher les freins

Se mettre ou se remettre au vélo ? Quel vélo ? Assistance électrique ? Combien ça coûte ? Peut-on rouler en sécurité ? Quels sont les projets pour le développement du vélo sur le territoire

A toutes ces questions, Philippe Jondeau et Séverine Charpentier ont apporté des réponses lors de la discussion organisée au Kafékifé, samedi 18 décembre.

Philippe Jondeau est directeur du pôle Développement Durable à Bièvre Isère Communauté, et auteur de l’ouvrage « Vélorutionnaire » (lire ci-dessous).

Séverine Charpentier est passionnée de vélo et déléguée locale de l’association AF3V (association française pour le développement des véloroutes et voies vertes).

Le premier, qui a choisi d’utiliser le vélo à assistance électrique au quotidien pour ses trajets domicile-travail (40 minutes de trajet) et ses déplacements proches, a fait part de son expérience. Il a mis en évidence qu’un changement dans ses moyens de déplacement en entraîne beaucoup d’autres dans la vie, dans les rapports avec les autres, sur la route ou en famille, dans la façon de prendre soin de soi, de sa santé physique et mentale et d’être disponible aux autres.

Il a parlé du VAE classique dont l’assistance cesse après 25 km/h et permettant des moyennes de 20 km/h, mais aussi du speed bike, plus puissant, nécessitant casque homologué, BSR ou permis de conduire, immatriculation et assurance, avec assistance limitée à 45 km/h et soutenant une moyenne de 35 km/h.

En passant au vélo, c’est tout un environnement que l’on met en place : cela se conçoit, cela se prépare.

Séverine Charpentier a détaillé de façon très pragmatique les règles d’usage du vélo, la pédagogie de la signalétique, les règles du code de la route et ce qu’on peut faire pour remettre en selle ceux qui veulent faire ou refaire du vélo.

Séverine Charpentier (debout à gauche) devant l’auditoire du Kafékifé
Philippe Jondeau

Ateliers bois et fil

Deux ateliers se tenaient conjointement au tiers-lieu, samedi 11 décembre : construction de nichoirs et création de costumes.

Clément avait découpé et percé les planches pour fabriquer 5 nichoirs : 6 planches, un morceau de flexotuile et 28 vis pour chaque spécimen. Il a démontré et prodigué ses conseils et les participants sont repartis avec un nichoir à mésanges prêt à poser. Bravo !

A l’autre bout de la pièce, Martine animait l’atelier couture pour la fabrication d’accessoires de Noël sur patrons et de charlottes. Du beau travail !

Création d’un jardin collectif

Devant la bibliothèque de Viriville, dans les platebandes garnies jusqu’alors de plantes ornementales, le Kafékifé a planté, avec l’aval de la commune, un petit verger collectif : framboises, cassis, casseilles, mais aussi lavande, thym, romarin, origan pourront être récoltés l’été prochain par les villageois.

Les Castors de la Fresque

Le mardi 30 novembre, les animateurs de la Fresque du climat basés dans la Bièvre et alentour ont créé un groupe « Les Castors de la Fresque » pour mettre en commun idées, énergie, temps, ressources afin d’organiser des fresques dans les associations, les entreprises, les communes, les écoles, collèges et lycées… Le groupe se réunira régulièrement au Kafékifé.