Une solution pour l’agriculture

Deuxième séance de présentation de la coopérative citoyenne de production agricole, samedi 23 septembre. 45 participants intéressés par le projet conçu par Patrick de Verdière, enseignant au CFPPA de La Côte-Saint-André, ont débattu sur la faisabilité et l’adéquation du concept à la réalité agro-économique. Paysans, formateurs, représentants de syndicat agricole, d’organismes professionnels et consommateurs ont échangé et convergé sur l’intérêt de poursuivre la mise en œuvre du projet et d’avancer sur la recherche de sociétaires, d’une ferme à acquérir, sur l’élaboration d’une charte à soumettre aux futurs coopérateurs, et l’étude de la structure la plus adéquate pour porter le projet.

La recherche d’une exploitation devrait s’orienter sur la reprise d’une ou de plusieurs fermes existantes, voire de parties de fermes, ou la réunion d’exploitants qui souhaitent travailler en groupe… La flexibilité et l’ouverture sont les maîtres mots. A ce stade, rien n’est figé, et chaque groupe de coopérateurs aura à inventer en fonction de la situation foncière, économique et des conditions locales.

Patrick de Verdière dit s’être inspiré de trois mouvements qui traversent le monde agricole : la dynamique des AMAP qui regroupent consommateurs et producteurs autour d’un projet commun ; la démarche de Terre de liens qui en acquérant du foncier aide à l’installation ; le woofing qui repose sur l’échange de services (heures de travail contre le gîte et le couvert).

Une intervenante a souligné la proximité des démarches entre le projet de sécurité sociale de l’alimentation et de coopérative citoyenne de production, les deux visant à assurer l’autonomie et la sécurité de l’approvisionnement.

Il a été souligné par ailleurs que la structure de la coopérative résoudrait le problème très prégnant aujourd’hui de la transmission des exploitations.

Une prochaine réunion permettra d’avancer sur ces sujets.

La coopérative citoyenne de production agricole apparaît comme une solution pertinente aux défis auxquels est confrontée l’agriculture. La présentation ci-dessous en présente les grandes lignes. N’hésitez pas à poster vos commentaires.

Une prochaine réunion permettra d’avancer sur ces sujets.

La coopérative citoyenne de production agricole apparaît comme une solution pertinente aux défis auxquels est confrontée l’agriculture. La présentation ci-dessous en présente les grandes lignes. N’hésitez pas à poster vos commentaires.

Une réflexion sur « Une solution pour l’agriculture »

  1. super intéressant,
    je serai présent samedi matin à la réunion. j’habite saint Siméon de Bressieux, et je veux bien recevoir des informations de votre part sur vos projets !

    à samedi , Stéphane

Les commentaires sont fermés.