Fabrication du Lait de soja

Ingrédients : (pour environ 2 litres)

  • 200 g de soja jaune dépelliculé (ou pas),
  • 2 litres d’eau filtrée

Matériel à prévoir :

  • blender ou robot plongeant
  • une grande casserole
  • une passoire à mailles fines
  • des récipients hermétiques pour concerver le lait au frais
  • éventuellement un thermomètre (genre thermomètre à yaourts ou à conserves)

Préparation du tonyu (lait de soja)

  1. – Faire tremper le soja de 12 à 24 heures dans l’eau froide, en le rinçant deux fois pendant cette période.
  2. – Rincer le soja, s’il n’est pas dépelliculé vous pouvez frotter les grains dans vos mains pour enlever une partie des pellicules. (La pellicule peut donner une certaine amertume)
  3. – Dans une grande casserole, mixer le soja avec 500 ml d’eau, puis rajouter le reste de l’eau tout en mixant.
  4. – Mettre à chauffer en remuant de temps en temps pour éviter que ça attache au fond, monter la température au minimum 70°c pour 30 minutes. Attention si ça arrive à ébullition, c’est comme tous les laits, ça déborde !
  5. – Après cuisson, filtrer dans une passoire fine ou et étamine1, pour obtenir le lait d’un côté et un résidu appelé « Okara » de l’autre. (si vous avez un pressoir – genre pressoir à fruits – c’est parfait!)
  6. – Conserver au frais dans un récipient fermé pendant 2 à 3 jours. Agiter avant de l’utiliser, un dépôt est normal.
  7. Que faire ensuite avec l’okara?
  8. Voir les recettes salées ou sucrées dans la page Kuisine
Anne Brunner, Laits et yaourts Végétaux faits maison, Edition La plage 2016 ©crédit photo: Myriam Gauthier-Moreau
  1. Si vous n’avez pas de pressoir vous pouvez attendre que l’okara refroidisse un peu (pour ne pas se bruler les mains) puis le presser à la main. Idéalement, une étamine en tissu est recommandée pour faciliter le pressage et pour récupérer le plus de lait possible. L’étamine alimentaire 100% coton se trouve au mètre ou déjà préalablement coupée et prête à l’emploi (selon votre budget) ↩︎