Pourquoi déclarer l’urgence climatique dans la commune?

Le maire de Jarcieu, Yann Bérhault et son adjoint Jean Luc Helly étaient les invités du Kafékifé samedi dernier. Ils ont expliqué la démarche de leur municipalité qui a voté en octobre 2023, une motion déclarant l’urgence climatique dans leur commune à l’image des villes de Lyon, Chambéry ou Aix-les-Bains.

Les rapports successifs du GIEC (Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) ne cessent de le rappeler, il y a urgence à agir pour limiter le réchauffement climatique qui a d’ores et déjà des conséquences globalement et localement. Quand la maison brûle, on ne peut pas rester les bras croisés ! 

Par cette démarche, la municipalité commune s’engage à :

– débattre avec la population intéressée sur le diagnostic posé par les scientifiques et sur les solutions locales à adopter ensemble pour se protéger ainsi que les espèces en danger ;

– informer les habitants sur la crise climatique et environnementale par des conférences ou des interventions d’experts ou d’associations de défense de l’environnement ;

– intégrer l’urgence climatique et environnementale dans toutes les décisions municipales.

Un projet d’installation d’éoliennes est le premier dossier sur lequel les habitants de Jarcieu ont été invités à débattre.

Un échange passionnant s’est instauré avec les 25 participants dont quelques élus comme le maire de la Frette, Bernard Crézé et un de ses conseillers Denis Paillet ou Edwige Thivin, conseillère à Viriville qui représentait la maire Françoise Sempé souffrante.

La conclusion de l’échange a plébiscité une participation plus active des citoyens dans la vie municipale.

Encore un grand merci à Yann et Jean-Luc pour leur intervention au Kafékifé !

Yann Bérhault, maire de Jarcieu (3e à partir de la gauche) au cours de l’échange